tchhop, 2015

linoléum découpé et peint à l’applomb du rouge de la voûte

Chapelle Sainte-Tréphine, Pontivy

&nbsp

Sur les lambris de la voûte, en 1706, la famille Le Corre a peint 8 médaillons en hommage à une jeune fille décapitée au VIe siècle par son mari, le tyran Conomor.

Les statues de sainte Tréphine décapitée et de saint Louis encadrent le retable dans le chœur.

 &nbsp

proposition réalisée dans le cadre de la 24ème édition de l’art dans les chapelles

commissariat : Karim Ghaddab