le pied gauche, 2015

bronze, béton

pied : 55 x 18 x 23,5 cm
socle : 85 x 45 x 110 cm

 

proposition réalisée dans le cadre d’un 1% artistique pour le Centre de Conservation et d’Études archéologiques des Martres-de-Veyre
Maîtrise d’ouvrage : État-Ministère de la Culture et de la Communication / DRAC Auvergne
Maître d’oeuvre : François Rouanet et Sylvie Soulas

 

En décembre 2006, des fouilles archéologiques à l’emplacement de l’ancienne gare routière de Clermont-Ferrand permettent de découvrir des éléments de statuaire antique : sept fragments jointifs d’un pied droit de bronze d’environ 60 cm de long. L’œuvre restaurée est datée du IIème après J.C. Les archéologues émettent l’hypothèse d’une pièce unique qui appartiendrait à une statue monumentale représentant un personnage impérial assis sous la protection de Jupiter. Pour le Centre de Conservation et d’Études Archéologiques des Martres de Veyre, j’ai proposé de mettre en forme le pied gauche correspondant, à partir des hypothèses formulées dans un rapport archéologique détaillé (Benoît Mille et Maria-Pia Darblade, Le pied colossal de bronze de Clermont-Ferrand et la question de l’atelier de Zénodore, in Bronzes grecs et romains, recherches récentes – Hommage à Claude Rolley, INHA Actes de colloques).